/Users/georgesrey/Downloads/googledda7d11e7e14db63.html

L'amour la plus grande imposture de tout les temps 

50', 16mm double-bande, sonore, couleur, noir et blanc, en travaux

Film évolutif qui s'intéresse à la culture et à la nature. Le film est décadré car le réalisateur n'a jamais regardé dans le viseur de la caméra, faisant confiance à l'objectif de l'appareil. 
Fourmis, Cézanne, Picasso, Sainte-Victoire, Avignon, place de l'Horloge, Venise et ses canaux, Carmen, La Tosca, gros Cailloux de la Croix-Rousse, Toulouse, Mirail, baignades...

Lieux de projections et d'expositions de L'amour la plus grande imposture de tout les temps :

1988

   — 13/01/1988 : Ciné-club de Saint-Charles à la Sorbonne, Paris

1979

   — nuit de cinéma, Le CREDA,  Lyon