/Users/georgesrey/Downloads/googledda7d11e7e14db63.html

Don Siegel Nipomo

1989, 15'39’’, vidéo sonore, couleurs

Interview commandée par le Festival du Polar à Grenoble, diffusée lors de la rétrospective de tous les films de Don Siegel à Grenoble et à Lyon au Cinéma Opéra

Cette inlerview a été réalisée chez Don Siegel à Nipomo, à 250 kilomètres au

nord de Los Angeles. Sa maison donne sur un terrain de golf où sa femme

participe à un tournoi. Dès notre arrivée, il commence à nous décrire les

lieux d'une façon quelque peu macabre. La nuit, il entend des coyottes dans son

jardin, il trouve parfois des araignées mortelles, les veuves noires, et il nous

indique la direction des chênes vénéneux à deux cents mètres de là. Bonne entrée

en matière I

A certaines questions, il se dérobe comme s'il ne voulait pas être mis dans une

catégorie. Déjà, en le rencontranl, en 1972, au Nevada, sur le plateau de

tournage de "Tuez Charley Varrick' et à Paris, en1974, pour le film "Contre une

poignée de diamants", il jugeait que nos questions étaient trop européennes,

c'est-à-dire trop intellectuelles. Seules les situations l'intéressent, pas le sens.

Une sorte de visionnaire 'en phase' avec la réalité dont Jean-Luc Godard disait à

"Apostrophes" : Griffith ne pouvait pas voir le ciel, Siegel lui peut car il est loin

comme les bergers".

Georges Rey

Propos recueillis par Georges Rey et Laurent Triquenaux - Adaptation française de Jean-

François Tombeur,